Désorientation, Confusion et Symptômes du TDA(H)

Les procédures Davis pour la correction de la Dyslexie aident les enfants, ou adultes, qui souffrent des troubles déficitaires de l’attention (TDA(H) à mieux se maitriser et à surmonter  leurs problèmes d’inattention.

 

Nous allons voir : Comment la désorientation peut saper une pleine compréhension conceptuelle Pourquoi la désorientation se trouve à l’origine des troubles du comportement.

La solution : La Désorientation peut saper une pleine compréhension conceptuelle Dire que la désorientation et les distorsions perceptives se trouvent à l’origine des symptômes de la dyslexie ne reflète qu’un aspect des choses. L’enfant dyslexique ou TDA(H) utilise la désorientation comme moyen de distraction ; Il peut demeurer dans un état de désorientation pendant des heures et en profiter pour se créer un monde imaginaire dans lequel il s’amuse.

Nous apprenons à connaître la réalité grâce à nos expériences. Au cours de nos expériences nous la percevons. Ainsi la réalité est telle que nous la percevons. A l’instant où une désorientation se produit, notre perception est déformée. Une personne désorientée ne perçoit pas la même réalité qu’autrui mais une réalité alternative qui est fausse.

 

A cause de ces désorientations fréquentes, beaucoup d’individus diagnostiqués TDA(H) passent à côté des concepts fondamentaux de la vie. Dans le monde imaginaire d’un enfant désorienté, qui se base sur une réalité alternative, les concepts de cause et effet n’existent pas. Par conséquent, cet enfant n’apprendra jamais la notion de conséquence.

 

Cela tient du fait que sa perception du temps n’est pas correcte. La durée d’une minute peut lui sembler interminable ou très courte mais chaque minute est d’une durée différente. Une personne dont l’horloge interne est stable se crée un sens inné de la durée d’une minute. La plupart des enfants développent une notion de l’écoulement du temps vers cinq ans; âgés de sept ans, ils savent ce que représente une durée de cinq minutes. A l’inverse, l’enfant désorienté ne perçoit pas l’écoulement du temps de façon homogène et par conséquent ne développera aucune notion du temps, même en tant qu’adolescent ou adulte. Lorsque le concept du temps est assimilé, il est également possible de maitriser celui de la séquence. Nous comprenons ainsi la façon dont les choses se suivent les unes après les autres.

 

Une fois que nous avons compris les notions du temps et de séquence, nous développons un sens de l’ordre par rapport au désordre. Néanmoins sans l’acquisition d’un sens du temps l’enfant dyslexique ne comprend jamais ni la séquence ni l’ordre.

 

Pourquoi la désorientation provoque des troubles de comportement ?

 

Voici une liste représentative des symptômes que l’on observe chez un enfant désorienté :

  • des distorsions visuelles et auditives ;
  • un sens du temps déformé ;
  • une inversion des sens du mouvement et d’équilibre.

 

Examinons chaque symptôme pour mieux comprendre comment la désorientation provoque les comportements souvent liés au syndrome TDA(H), l’inattention, l’impulsivité et l’hyperactivité.

 

Des distorsions visuelles et auditives

 

Un enfant qui souffre de distorsions auditives peut, soit ne pas entendre ce qu’on lui dit, soit  l’entendre mais de manière peu précise. Par conséquent, il répond de façon inappropriée. Il pense faire ce qu’on lui demande mais il est perçu par autrui comme étant quelqu’un qui est en opposition qui agit avant de bien réfléchir.

 

Puisque sa vision est également déformée, l’enfant ne voit ni correctement ni convenablement la tâche à accomplir et commet des erreurs. Parfois l’enfant arrive à stopper les distorsions perceptives et à reprendre le contrôle en portant son attention ailleurs. Il est désorienté et, ne pouvant ni bien entendre ni bien voir ce qu’il doit faire, Il focalise son attention sur une autre activité pour tenter de se réorienter mais il n’arrive pas à terminer son projet initial.

 

Un sens du temps déformé

 

Lorsque quelqu’un développe un sens du temps erroné, sa force physique et sa capacité d’endurance peuvent en être affectées. Un enfant dont l’horloge interne tourne de manière trop accélérée a l’impression que deux ou trois minutes se sont écroulées alors qu’en réalité il s’agit d’une minute seulement. Il a plus de temps, plus de forces et plus de résistance que les autres. Les choses se passent trop lentement pour lui mais pour les autres c’est lui qui va toujours trop vite. Les troubles de comportement qui se manifestent souvent chez ce type d’enfant sont l’impulsivité et l’incapacité d’attendre son tour.

 

L’impulsivité

 

Etre impulsif c’est agir avant de réfléchir. Un enfant qui réfléchit de façon non verbale ou « en images » peut réfléchir beaucoup plus rapidement qu’un enfant qui conceptualise avec des mots. Le comportement d’un enfant « penseur en images » peut nous paraître impulsif mais ne l’est pas forcément. Il se peut que l’enfant ait bien réfléchi mais avec une telle rapidité que nous n’avons pas l’occasion de le constater.

 

Malheureusement, à cause de ses perceptions déformées, l’enfant désorienté ne comprend pas les concepts de conséquence et d’ordre. Ainsi, il ne possède aucune notion de ce que représente un comportement socialement approprié comme celui d’attendre son tour.

 

La difficulté à attendre son tour : Comme leur notion du temps est déformée depuis longtemps, les enfants désorientés n’ont pas encore assimilé les concepts d’ordre par rapport au désordre, de séquence ou de temps. L’idée d’attendre son tour comprend la notion de faire la queue en se mettant les uns derrière les autres dans une séquence ordonnée.

 

Ces deux concepts sont totalement étrangers à l’enfant désorienté. Il ne voit pas que les autres enfants attendent leur tour car il n’a aucune notion du temps, de séquence ou d’ordre.

 

Il voit le toboggan et il veut le descendre, alors il se précipite pour tenter de monter les marches. Quelqu’un lui dit « Ce n’est pas ton tour alors va te mettre derrière dans la queue et attends ton tour. »  Perplexe et très en colère, car il ne comprend pas pourquoi il se fait gronder, il bouscule tout le monde pour passer en premier.

 

Son comportement n’est pas acceptable parce qu’il ne connaît pas les concepts de temps, de séquence ou d’ordre et par conséquent, il ne se rend même pas compte que les autres enfants attendent leur tour. Sans le concept du temps, il ne peut pas comprendre ce que c’est d’attendre.

 

Equilibre et mouvement

 

L’enfant désorienté a l’impression d’être en mouvement alors qu’en réalité il est immobile. Si cet enfant tente de rester assis et statique, il aura probablement mal au cœur. Ainsi pour tenter de s’échapper à cette fausse impression, il entre en mouvement. Il gesticule, tape du pied ou dodeline de la tête - pour tenter d’avoir la sensation de rester immobile sur sa chaise. Il n’est pas conscient de ses gestes corporels tant que personne ne les lui fait remarquer.

 

La Solution ?

 

Puisqu’il est impossible de modifier le comportement d’un enfant s’il n’éprouve pas le besoin de le changer, il faut lui proposer des outils qui l’aideront à stabiliser son orientation. Ensuite il faut l’aider à prendre conscience de son horloge interne et de son niveau d’énergie. Après le conseil d’orientation, le praticien Davis aide l’enfant à s’installer un "compteur d’énergie". Ce compteur est un peu comme un thermostat ou un régulateur imaginaire qui permet à l’enfant de contrôler personnellement son horloge interne. En aidant l’enfant à prendre conscience du niveau d’énergie chez d’autres personnes, le facilitant lui explique comment bien régler son compteur à lui pour pouvoir vivre de manière plus harmonieuse avec elles.

 

Ensuite le praticien aide l’enfant à maitriser le concept de Conséquence. Grace à la Maitrise des symboles Davis, l’enfant comprend que toute chose se produit comme résultat d’autre chose. Auparavant les distorsions de son sens du temps l’empêchaient de tisser le lien entre ses actes et les réactions d’autrui.

 

Le concept de conséquence maitrisé, l’enfant abordera ceux du temps, de séquence et d’ordre par rapport au désordre. Il arrivera à une pleine compréhension de ces concepts grâce à des ateliers créatifs, guidés par son facilitant Davis, où il les représente en pâte à modeler.

 

Pour vous donner quelques informations supplémentaires sur l’orientation, il faut comprendre que sa mise en place peut prendre du temps. Le temps nécessaire pour qu’un enfant – ou un adulte   surmonte ses vieilles habitudes. Néanmoins, grâce à l’orientation Davis, le client se débarrasse de ses distorsions perceptives et commence à ressentir la notion du temps de façon plus homogène. Il commercera bientôt à vivre dans le même monde qu’autrui et par conséquent, son comportement deviendra de plus en plus approprié.

 

Tous les praticiens Davis bénéficient d’une formation spécifique sur les techniques nécessaires pour combattre les troubles de l’attention.

 

----------------------

Extrait de « Le don d‘apprendre »

© ITV 2017 ; tous droits réservés.

 

 

 

Si cet article vous a plu et vous souhaitez le partager, cliquez sur l'icône de
votre choix ci-dessous.